">

LA NUIT RWANDAISE

L'implication française dans le dernier génocide du XX siècle

Présentation
illustrations
Chronologie
A lire
Presse
L'auteur
Commissison d'Enquête
Adresses / Liens
IZUBA éditions

Jean-Paul Gouteux

Photo de couverture: ©1994, Peterson/Liaison, Gamma.

La Nuit Rwandaise

L'implication française dans le dernier génocide du XX siècle

Izuba éditions / L'Esprit Frappeur, 2002.

Réédition 2004!!

ISBN: 2-910019-75-6

ISBN : 2-84405-087-5

Recherche sur le site:

powered by FreeFind

Actualité
mise à jour: 02/04/07

La Nuit Rwandaise
(La revue)

La Nuit Rwandaise

Le 11 juillet 2006, Jean-Paul Gouteux nous a quitté, après avoir laissé, entre autres choses, cette somme sur l’implication de la France dans l’extermination des Tutsis du Rwanda, ce qu’il aura appelée La Nuit Rwandaise. La Nuit Rwandaise, une revue annuelle sur l’implication de la France dans le dernier génocide du XXème siècle.

Depuis, nombre de ses amis ont exprimé la volonté de lui rendre un hommage. Nous avons pensé que la meilleure façon de le faire serait de continuer son combat pour la vérité. Comme il en était persuadé, « la nuit rwandaise finira. La vérité d’un génocide finit toujours par émerger. »

Pour continuer ce combat contre le négationnisme, pour essayer de comprendre, pour mettre à jour les implications politiques françaises au Rwanda, les soutiens militaires, les relais médiatiques et intellectuels de ce « nazisme africain », pour qu’enfin notre “Plus jamais ça !” cesse d’être un vœux pieux et impuissant, nous avons pensé qu’il serait utile de faire paraître chaque année, à la date anniversaire du génocide d’avril, une revue intitulée, en souvenir de Jean-Paul, La Nuit Rwandaise.

Les dernières dépèches et informations sur le Rwanda (Survie67)

puce Rwanda : Des documents donnent un éclairage nouveau sur la planification du génocide [HRW - avril 2006]
puce "L'horreur qui nous prend au visage, l'Etat français et le génocide rwandais" rappot de la CEC coordonné par Laure Coret et François-Xavier Verschave (Disponible au téléchargement [pdf] sur sur le site de la CEC) [site iso.metric]
puce Victoire de Jean-Paul Gouteux contre le journal Le Monde le 29 mars 2006 [Arret de la cour d'Appel de Paris au format pdf]
Les soutiens européens à l’ethnisme
[Texte en ligne (pdf) de JP Gouteux paru dans Quasimodo n°6: Fiction de l'étranger, 2000] (site de la revue Quasimodo)
Une "révision" de l’histoire du Rwanda signée Pierre Péan
[La Lettre Du Continent n° 482, 17/11/2005]
Arrestation de Guy Theunis: Réponse à Reporters Sans Frontières [BIZIMANA Jean Damascène - Novembre 2005]
L’implication idéologique et politique dans le génocide du père Guy Theunis de 1990 à1994 [Jean-Paul Gouteux - 09/2005 - pdf]
Au-delà du bien et du mal : la complicité de la France dans le génocide rwandais: Interview de Géraud de La Pradelle [Guillaume de Rouville - L'idiot du Village 10/2005]
Nous avons l’extrême douleur de vous annoncer le décès de François-Xavier Verschave
Sortie du livre de Jean-Paul Gouteux, Ruanda: Un genocidio senza importanza (version italienne de Rwanda, Un génocide sans importance), La Coop. Tipolitographica, Carrara, 2005.
L'ONU va demander à la France de poursuivre un ex-employé de l'ONU soupçonné d'avoir participé au génocide rwandais
(AP - 24/06/05)
AIRCRIGE: Appel à soutien.
Cette lettre est destinée à vous faire part de notre situation financière et à vous demander un soutien. Celui-ci est devenu urgent non seulement pour la poursuite de nos projets, mais pour le maintien de notre existence [lire].
Hôtel Rwanda
(Résumé - Prospectus commercial) [site survie 67]
Hôtel Rwanda: La controversde autour du film
[site Pressafrique]
Soutien du HCR aux génocidaires hutu
(J-P Gouteux - Juin 2005)
Rwanda : un gendarme français accuse
(Nouvel Observateur - Libération) [22/04/05] [Lire les articles]
Filip Reyntjens et le Rwanda.
Un texte de Servilien M. Sebasoni (ARI-Grands Lacs Hebdo) [15/01/05] [Lire]
Synthèse de l'article de J-Paul Gouteux paru dans le N°101 de Golias: "Mon père, revenez demain nous en aurons tué d'autres" sur le site Pressafrique [lire] (http://www.pressafrique.com)
Soutenez finanièrement la Commission d'Enquête citoyenne
[infos: site iso.metric]
Rwanda 1994-2004 : des faits, des mots, des œuvres
, L'Harmattan, 2005 (3eme publication de la C.E.C) Ouvrage disponible à l'association Survie [site: iso.metric]
"Rwanda, un génocide oublié" - Conférence de F-X Verschave (Pdt de Survie) à télécharger gratuitement au format mp3 [suite]

[suite actualité] [Envoyer une info - un texte]


Génocide au Rwanda : le rôle de la France et de l'Église

Dossier de Golias n°101 coordonné par Mehdi Ba et Christian Terras comportant de nombreux articles écrits par des spécialistes de la question. Il révèle de nombreux scoops et vise à lutter contre  "l'internationale du négationnisme". En effet "Des criminels recherchés continuent de parcourir le monde sans être inquiétés, protégés par leurs alliés d'hier. Dotée de moyens considérables, "l'internationale négationniste" s'évertue, chaque année, à malmener cette histoire en propageant une vision mansongère des évènement survenus entre 1990 et 1994.*"

L'article sur iso metric - Le dossier sur Pressafrique


Derniers textes de Jean-Paul Gouteux sur le Rwanda:

- Les soutiens européens à l’ethnisme [Quasimodo - 09/2000 - pdf (en ligne depuis le 28/11/05)]

-L’implication idéologique et politique dans le génocide du père Guy Theunis de 1990 à1994 [Jean-Paul Gouteux - 09/2005 -pdf]

-Génocide rwandais: La presse au ban des accusés. The Dominion, Canada's Grassroots Newspaper (17/08/2005)

-Mémoire et révisionnisme du génocide rwandais en France: Racines politiques, impact médiatique (dernière version - juillet 2005 )

-Soutien du HCR aux génocidaires hutu : Le Haut Comité aux Réfugiés (HCR) soutient encore une fois les bourreaux, au mépris des victimes, des droits humains et de la justice. (Juin 2005)

- Jean-Paul Gouteux, Ruanda: Un genocidio senza importanza (version italienne de Rwanda, Un génocide sans importance), La Coop. Tipolitographica, Carrara, 2005.

- Françafrique: Le rôle de la presse (février 2005)
- A Marianne Dautrey ce message qui ne vous est jamais parvenu [réaction à l'article «Rwanda, dix ans : on souffle les bougies du génocide» paru dans Charlie Hedbo du 7 avril 2004]

-Une autre lecture de Négrologie (2004)

-L'ICG dans Le Monde: Chroniques de la désinformation ordinaire (28/04/2004)
-Lettre au journal Le Monde suite à la publication de l'article du 23 avril 2004: Après le génocide du Rwanda, la mémoire ne suffit pas

-Mémoire et révisionnisme du génocide rwandais en France: Racines politiques, impact médiatique (12/02/2004)

-Besoin de justice (13/05/2002 - Commémoration Ibuka 2002 - Paris, Paroisse de Saint Christophe)


Campagnes et communiqués de l'association Survie :

- Nous avons l’extrême douleur de vous annoncer le décès de François-Xavier Verschave
- Dictature héréditaire au Togo : un coup d'État françafricain ! (7/02/05) [site Survie]
-Côte d'Ivoire: Conjurer le pire est encore possible (15/11/04) [site Survie]
-Déni de démocratie au Cameroun (23/09/04) [doc]
-Généraux algériens, Guelleh, Déby, Sassou : Chirac affiche sa dictatorophilie (13/07/04)
-Darfour: Pendant le nettoyage ethnique, la «communauté internationale» croise les bras (21/06/2004) [doc]
-Côte d'Ivoire : les Nations Unies et la France ne peuvent rester impassibles devant un engrenage à la rwandaise(29/04/04)
-Campagne: "Les dictateurs amis de la France" (04/04/04)


Gatumba :
Controverses autour du rapport de Human Rights Watch

Le massacre génocidaire de Gatumba, qui a fait 164 morts et plus d'une centaine de blessés et traumatisés le 13 août 2004, semble être en train de servir de prétexte à des manœuvres politiques autour des agendas régionaux des Grands Lacs...

Rappel: Généalogie des violences génocidaires contre les Tutsi en RDC (Déo Mungongo | ARI)
- Le rapport de Human Rights Watch (HRW) [pdf]
- Communiqué de la Communauté Banyamulengue concernant le rapport de HRW
- Débats et manoeuvres autour du massacre du camp de Gatumba (Aloys Tegera&Christiane Kayser | Pole Institute) [.doc]
- Plus de 300 réfugiés congolais bloqués entre le Burundi et la RDC (Africatime)



Pour la vérité sur l'implication française dans le génocide des Tutsi au Rwanda

Pétition de soutien pour la continuation de la CEC
Certains députés français ont demandé des explications au gouvernement sur les accusations de complicité de génocide au Rwanda qui pèsent sur la France suite aux travaux de la C.E.C:
Question de M. Lefort | Question de  M. Remiller | Question de Mme Robin-Rodrigo
Autres textes & Communiqués


Le journal Le Monde et le Rwanda :

Victoire de Jean-Paul Gouteux contre le journal Le Monde le 29 mars 2006 [Arret de la cour d'Appel de Paris au format pdf]

Depuis dix ans, Le Monde s'acharne à accuser les leaders tutsis d'avoir assassiné le président rwandais et d'être responsables du génocide de leur propre ethnie pour disculper les autorités françaises. Pour étayer sa thèse, le quotidien a relayé, sans vérification, tout élément qui paraissait aller dans son sens [lire les articles sur le Monde et le Rwanda]

Quand le Monde devient correspondant du juge Brugière (AFRIKHEBDO n°1, 8-13 mars 2004)
«Le traitement du Monde est vraiment léger » (interview de Patrick de Saint-Exupéry du Figaro par Bastien Capozzi | JournAlpes 25/05/2004)
Les "Fautes" du Monde selon JP Gouteux (Prisca Djengue | JournAlpes 25/05/2004) [pdf]


Dossier spécial: Génocide au Rwanda et traitement médiatique
Journalpes | Ecole d'application des étudiants en journalisme de Grenoble
Rwanda, les médias en question
Avril 1994 - avril 2004, dix ans déjà depuis le génocide au Rwanda. Alors que l'on s'interroge toujours sur les causes du massacre en trois mois de plus de huit cent mille hommes femmes et enfants, sur les circonstances du déclenchement de cette barbarie, sur l'incapacité des organisations internationales à réagir, puis sur l'indifférence quasi générale de la planète... Quid de la presse, en particulier française, et de ses responsabilités ?[lire le dossier]
Méprises de parole : quand les médias caricaturent... ou disent n'importe quoi
Patrick de Saint-Exupéry, le Figaro : « Le traitement du Monde est vraiment léger »
Colette Braeckman, Le Soir : « Les médias français ont reçu des consignes de silence»
Laurent Bijard, Le Nouvel Obs : « Les militaires faisaient la tête en lisant mes papiers. »
Agnès Rotivel, La Croix, « L'Elysée a tenté de faire pression sur moi »
Ghislaine Dupont, RFI : « Avec le Rwanda, la presse a perdu son rôle de contre pouvoir.»
Gilles Rabine, France 2 : « Le génocide est mal tombé ! »
Méprises de parole : quand les médias caricaturent... ou disent n'importe quoi

Communiqués

FRANCE / GENOCIDE AU RWANDA La Cour européenne des droits de l'Homme condamne la France pour la lenteur de sa justice ([document RTF] FIDH-LDH-JSF-Survie- Communauté rwandaise de France - Collectif des parties civiles pour le Rwanda | 10/06/04)
Génocide au Rwanda : la France responsable et coupable (site Lutte Ouvrière - journal n°1863 | 16/04/2004)
Lettre ouverte de la FIDH et de la LDH au président de la République française (Sidiki Kaba (FIDH) et Michel Tubiana (LDH) | 07/04/2004) [format .doc]
Génocide au Rwanda : La France doit enfin assumer sa lourde responsabilité et rendre justice aux victimes (Marie-Hélène Aubert | site Les Verts 07/04/2004)
Génocide au Rwanda, la responsabilité de la « France Afrique » (site Mouvement des Jeunes Communistes | 07/04/2004)
Rwanda 1994, début du génocide des Tutsi (Communiqué de la LCR | 06/04/2004)

Recherche sur Internet:
En avril 1994 et pendant trois mois, plus d'un million de personnes ont été tuées au Rwanda parce qu'elles n'appartenaient pas à la bonne "race". Dans ce minuscule Etat africain, culturellement et linguistiquement homogène, les Tutsi, repérés par le fichage ethnique officiel (cartes d'identités) ou au faciès (selon les stéréotypes répandus) ont été systématiquement tués, des vieillards aux nourrissons. Le viol et la torture avant la mise à mort ont également été systématisés.
C'est un génocide au sens premier du terme selon des critères qui s'appliquent à l'extermination des Arméniens et des Juifs. Pour leurs assassins, les Tutsi, les Juifs ou les Arméniens ne pouvaient abjurer. Les massacres des Protestants par les Catholiques (et vice versa), l'extermination de musulmans par les croisés, n'étaient pas des génocides parce qu'un croyant peut se convertir, abjurer sa foi. Les Tutsi, les Juifs et les Arméniens étaient condamnés à mourir pour ce qu'ils sont. C'est-à-dire, dans l'esprit de leurs bourreaux, pour le crime d'être né. C'est ce qui fait l'immense singularité de ce crime.
Récemment (en septembre 2003) Dominique de Villepin, ministre des Affaires étrangères de Jacques Chirac, à la suite de François Mitterrand, a parlé de "génocides" au Rwanda. Ce pluriel manifestait l'adhésion publique de l'ancien Président de la République, comme elle manifeste celle de l'actuel responsable de la diplomatie française, à la théorie révisionniste dite du "double génocide".
Selon cette théorie, le génocide des Tutsi du Rwanda serait le pendant d'un "génocide des Hutu" par la rébellion du Front patriotique rwandais. La reprise en 2003 d'une théorie révisionniste par une voix officielle montre qu'il s'agit là pour la politique française d'un problème majeur, permanent et profond.
L'explication proposée ici à la réflexion des lecteurs renvoie à l'implication militaire, diplomatique et financière des autorités françaises dans le génocide rwandais. Elle évoque aussi la prégnance dans ces mêmes sphères de l'ethnisme, ce racisme issu du passé colonial et du néocolonialisme présent
[lire la suite]
" Le génocide n'était pas inévitable. Il aurait aussi pu être arrêté une fois commencé. Ce n'était ni une tempête, ni le résultat des forces impersonnelles de l'histoire. C'était le résultat de décisions politiques, prises par des hommes politiques (...). "

Alison des Forges, Audition à l'Assemblée nationale, le 16 juin 1998.


" Les complices, eux ne se salissent pas les mains. Mais dans un environnement criminel, ils contribuent à développer la mentalité génocidaire, c'est à dire à s'engager dans le meurtre collectif de membres d'un groupe. Par leur consentement, ces complices favorisent l'escalade d'une violence qui commence par la formulation d'une idéologie de victimisation pour s'achever par la mise en pratique d'une politique d'extermination. "

Yves Ternon, l'État criminel, Seuil, 1995.


" L'enfant Juif gazé ou l'enfant Tutsi égorgé sont tués parce qu'ils sont nés Juif ou Tutsi. Leur appartenance à l'humanité est, au regard de cette qualité, niée par leurs bourreaux. Dès lors, c'est toute l'humanité qui est fondée à réclamer justice en leur nom. "

Robert Badinter, Préface à La Cour pénale internationale.

http://nuit.rwandaise.free.fr